SMERJF = Série Montrant un Etalage Représentatif de la Jeunesse Française

Forum dédié à la série du même nom, relatant les exploits et aventures de lycéens...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Episode 13 L'ennemi public n°1

Aller en bas 

Votre note :
1/10
0%
 0% [ 0 ]
2/10
0%
 0% [ 0 ]
3/10
0%
 0% [ 0 ]
4/10
0%
 0% [ 0 ]
5/10
0%
 0% [ 0 ]
6/10
0%
 0% [ 0 ]
7/10
0%
 0% [ 0 ]
8/10
67%
 67% [ 4 ]
9/10
17%
 17% [ 1 ]
10/10
16%
 16% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Captain Cornelius
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 693
Age : 27
Localisation : DTC (eh oui c'est pas original mais bon)
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Episode 13 L'ennemi public n°1   Dim 20 Jan - 21:56

Like a Star @ heaven L'Ennemi public n°1 Like a Star @ heaven


8H00 :

Maxwell : Ah putain de bordel de merde de mes deux j’ai la tête dans le cul !

Alain : Toujours autant de classe, toi.

Maxwell : Gné ? Ah c’est toi… Salut…

Alain : ‘lut.

Alex : Salut Maxwell !

Maxwell : Salut crétin …

Ali : Yo, bâtard !

Maxwell : Yo, nabot…

Pierre : Bonjour Maxwell...

Maxwell : Bonjour machin…

Jordan : Yeah, man !

Maxwell : Yeah à toi aussi…

Patrick : Salut Maxwell !!!

Maxwell : Salut, salut, salut...

Basile : B’jour… (bâillement) ZZZzzz…

Maxwell : Zzzz aussi…

Belzébutha : Saluuuut Max...

Maxwell : Ah merde, à la fin !! Laissez-moi finir ma nuit tranquille !

Belzébutha : Pourquoi il est en colère contre moi ?

Alain : Tu étais peut-être celle de trop…

Ali : Tiens, v’la l’autre bouffon !

Patrick : C’est très méchant de parler ainsi de Charles-Henri.

Alain : Mais personne ne l’aime, de toutes façons…

Patrick : Moi, je suis sûr qu’au fond de lui, c’est quelqu’un d’attachant, d’honnête et sincère…

Ali : Ta gueule !

Alain : Tiens il va dire bonjour à Maxwell…

Pierre : Il est suicidaire ou quoi ?…

Charles-Henri : Bonjour, Maxwell.

<PAF !>

Charles-Henri : Mais il est malade ce type ? Vous avez-vu ça ? Il m’a frappé sans aucune raison ! Je vais aller me plaindre !

Alain : Mais tu pourra rien prouver.

Charles-Henri : Et puis quoi encore ? J’ai plein de témoins !

Alain : Pourquoi, vous avez-vu quelque chose, vous ?

Alex, Ali, Pierre, Jordan, Belzébutha : Non.

Charles-Henri : QUOI ?

Patrick : Moi j’ai v…

<PAF !>

Patrick : Non, j’ai rien vu.

Basile : Zzzzz… Gné ? Scusez, je dormais... Il s’est passé quelque chose ?

Charles-Henri : Vous me le payerez !

Alain : C’est ça.

DDDRRRIIINNNGGG !!!

Charles-Henri (voix nasale) : Putain j’ai mal au nez ! C’est où l’infirmerie ?

Alain : Fais voir ton nez ?

Charles-Henri : Alors il est cassé ?

<PAF !>

Alain : Maintenant, oui.

Charles-Henri : AAAAAAA !!!

Ali : Bâtard !

- - - -

Bidon : Bonjour !! Il manque quelqu’un ?

Maxwell : Non.

<Toc ! Toc ! Toc !>

Charles-Henri (nasal) : Bonhour badabe.

Bidon : Mon dieu ? Mais qu’est ce qu’il vous est arrivé ?

Charles-Henri : On b’a frabbé.

Alain : Il a chuté et s’est cassé le nez contre la porte des toilettes.

Bidon : Ah okay.

Charles-Henri : Il bent !

Bidon : Bon, j’ai une petite surprise pour vous !

Maxwell : Vous vous êtes lavé les dents ?

Ali : C’est vrai qu’elle pue !

Alain : J’aurais pas dû lui casser le nez à l’autre abruti, maintenant il ne sens plus rien…

Bidon : Je vous ai préparé un petit contrôle surprise type bac !

Classe : Oh noooon !

Bidon : Pas de « non ! » qui tienne ! Je distribue les copies !

Maxwell : Madame ? Pourquoi c’est écrit : « sujet de 4 heures » sur le sujet ?

Bidon : Mais je vous l’ai dit, c’est un sujet type bac !

Maxwell : Quoi ? En 55 minutes ? Vous l’avez raccourci ?

Bidon : Nooon… des élèves de seconde doivent réussir à le faire à peu près intégralement.

Alain : Mais pourquoi on passe pas le bac en seconde alors ?

Bidon : Ne discutez pas, vous n’avez pas beaucoup de temps.

Maxwell : Ah putain ! Ca a l’air vachement dur !!

Bidon : Oui, il est possible qu’il y ait des questions sur du cours de terminale, mais bon, je pense que vous vous en sortirez.

Voix-off : 20 minutes plus tard…

Charles-Henri : Badabe, on beut sortir quand on a fini ?

Bidon : Hein ? euh et bien oui.

Jacques : Il a déjà fini ? C’est pas possible !! J’écris sans interruption et sans hésitation depuis le début et j’en suis qu’à la moitié !!

Maxwell : La moitié ? Mais c’est des malades ! J’en suis qu’à la question 2 !

Tania : T’en es déjà à la 2 ? Moi je coince à la première…

Maxwell : Oui mais non, c’est parce que je comprenais pas la première alors je suis passé directement à la deuxième…

Charles-Henri : Oui, bais c’est barce que he suis ampidextre.

Maxwell : Ampidextre ?

Charles-Henri : He beux faire un exercice d’une bain, un exercice de l’autre.

Jacques : Quoi ?

Bidon : Bon, taisez-vous, vous êtes en contrôle !

Charles-Henri : Pon, he b’en fais. Au refoir Badabe.

Bidon : Au revoir.

Maxwell : J’y crois pas. Ce type a fait un devoir de maths type bac de 4 heures en 20 minutes.

Bidon : Vous feriez bien de vous dépêcher, il ne vous reste que 25 minutes.

Maxwell : QUOI ? mais j’ai encore rien répondu !

Alex : Ah moi, j’ai mis mon nom.

Alain : Il n’y a pas de points sur le nom de famille…

Alex : Ah merde !

Bidon : Bon taisez-vous !

- - - -

Voix-off : Après la fin du contrôle de maths, pendant la pause…

Maxwell : Putain ! J’ai répondu à une seule question !

Alain : Laquelle ?

Maxwell : Euh… le vrai ou faux.

Alain : Et alors ?

Maxwell : J’ai mis au hasard : vrai, faux, faux, vrai.

Jacques : C’était faux, vrai, vrai, faux.

Maxwell : Ah putain ! Ca va qu’elle peut pas me retrancher des points !

Alain : C’est sur, si t’a pas de points…

Jacques : Elle peut mettre des notes négatives.

Maxwell : MEEEEEEEEEEEEEEEERDE !

Tania : Jacques, mon chou, tu as eu le temps de finir ?

Jacques : Oui.

Maxwell : Mon chou ?

Tania : Il va falloir que tu m’aide pour le devoir maison de maths, pour rattraper cette note…

Jacques : Ouioui…

Maxwell : Quoi ? Mais alors cette salope sort vraiment avec lui ?!

Tania : Quelque chose ne va pas, Maxwell ?

Maxwell : Ah putain ! J’en reviens pas !

Charles-Henri : Alors fous afez réussi ?

Jacques : Oh non, pas lui ! Je me casse !

Tania : Attend-moi !

Charles-Henri : Bais qu’est ce qu’ils ont ?

Alain : Ils t’aiment pas. D’ailleurs, moi non plus. Je m’en vais.

Alex : Moi aussi, tiens.

Charles-Henri : Bais ?

Maxwell : Je m’en vais, sinon je vais le refrapper.

Charles-Henri : Ah non !

Ali : Attends moi, bâtard !

Pierre : Et moi…

Charles-Henri : Bais… Be laissez ba dout seul ! Badrick !

Patrick : Euh… Je dois prendre un train.

Charles-Henri : Bais c’est un lycée, bas une gare !

Patrick : Ouiii… mais… quand même.

Charles-Henri : Oh les enfoirés ! Ils me le bayeront !

- - - -

Voix-off : Plus tard, en tp de physique chimie…

Dupont : Bon allez les zozos ! Dépechez-vous il va pas se faire tout seul ce tp !

Charles-Henri : Bonsieur ! He suis noufeau, et h’ai bas de groube.

Dupont : Aaaa, et bien tu n’as qu’à te mettre avec monsieur Petitpont.

Maxwell : Pourquoi moi ?

Dupont : Parce que tu es tout seul aussi, espèce d’âne bâté !

Maxwell : Mais c’est pas ma faute !

Ali : Bien fait pour ta gueule !

Dupont : Monsieur Benjeanjacques, votre carnet de liaison.

Ali : Je sais, je sais…

Maxwell : Et merde, merde, merde…

Charles-Henri : Tu sais, si tu ne be frabbes bas, he suis disbosé à trafailler afec toi.

Maxwell : Mais qu’est ce que j’ai fais ?

Dupont : Bon je distribue les produits.

Ali : Monsieur ? C’est quoi là-dedans ?

Dupont : Je t’ai autorisé à parler, toi ?

Ali : Mais monsieur, c’est à dire que j’en ai sur…

Dupont : Tais-toi !

Ali : Mais j’en ai sur le bras…

Dupont : Tu veux des heures de colle ?

Ali : Mais ça brûle !

Dupont : Tes parents devraient te frapper plus souvent !

Pierre : Tu devrais passer ton bras sous l’eau…

Maxwell : Putain, c’est de l’acide à 10 moles par litres !

Ali : AAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Dupont : Et voilà ! C’est parce que vous avez pas de blouse ! Je vais vous mettre des heures de colle !

Maxwell : Mais c’est vous qui lui avez interdit de porter une blouse au début de l’année, m’sieur !

Dupont : Ca va être de ma faute si vous avez tous franchi les portes de la nullité ? Mais vous êtes vraiment des jojos !

Maxwell : Mais !

Dupont : Tais-toi et prend exemple sur ton partenaire, il travaille, lui !

Charles-Henri : H’ai terbiné, Bonsieur.

Dupont : Très bien, passe à la suite.

Maxwell : Quoi ? t’as déjà fini ? File les réponses !

Charles-Henri : Ah non, tu as refusé de trafailler afec boi, donc he te donnerais rien.

Dupont : Vous aviez qu’à travailler, monsieur Petitpont !

Pierre : Euh… monsieur… faudrait peut-être appeler une ambulance…

Ali (douleur): Mon bras…

Dupont : Mais non, ça passera tout seul.

Belzébutha : Il a quand même l’air brûlé au 3eme degré…

Ali : Mon bras !

Jordan : On dirait un pet géant, man…

Dupont : Il n’avait qu’à pas jouer.

Pierre : Il n’y est pour rien, il y en avait de renversé sur la table…

Lea : Faudrait quand même faire quelque chose…

Dupont : Non !

Lea : Ouiiiiiin…

Ali : Je souffre !

Jacques : Crève.

Maxwell : Bon, j’appelle une ambulance.

Dupont : Si tu fais ça, je te colle jusqu’à la fin du mois.

Maxwell : M’en fous, j’y suis déjà !

Dupont : Jusqu’à la fin de l’année !

Maxwell : Bon, bah, il s’en sortira tout seul.

Lea : Mais, mais… Il va mourir !

Pierre : La chance…

Dupont : On en a déjà des tas comme lui dans le pays !

Charles-Henri : Il ne serait pas un peu… raciste ce prof ?

Maxwell : …si.

Ali : AAAAAAAA !!!

Dupont : Bon, sors dans le couloir, tu perturbes le cours.

Ali : AAAAAAAAA !!!

(il sort)

Lea : J’espère qu’il va aller à l’infirmerie.

Maxwell : Bon, j’appelle une ambulance, le prof ne s’en rendra pas compte.

Belzébutha : Quel courage !

Maxwell : Chut !
Oui allô ? On a un blessé...


Dupont : Qu’est ce que tu fais, toi ?!

Maxwell : Et merde !
Venez-vite !

Dupont : Ton carnet de liaison !

Maxwell : Voilà…

Charles-Henri : H’ai fini bonsieur.

Dupont : Et bien voilà un élève sérieux ! Pas comme Petitpont !

Maxwell : Pffff…

DDDRRRIIINNNGGG !!!

Basile : ZZZzzz (se réveille) Ah j’ai bien dormi… Il s’est passé quelque chose ?

Jordan : Comme d’hab, man, comme d’hab.

- - - -

Voix-off : Après le cours…

Maxwell : Alors, qu’est ce qu’il est devenu, Ali ?

Lea : Ouiiiiiiin…

Alain : J’ai entendu le prof hurler contre l’infirmière parce qu’elle a appelé une ambulance. Je crois qu’il va coller Ali.

Maxwell : Et bah…

Charles-Henri : A blus, les abis.

Alain : Putain mais quand est-ce qu’il comprendra ?

Maxwell : Je sais pas, mais je peux vraiment pas le voir en peinture !

Patrick : Moi non plus !

Maxwell : Je croyais que tu pensais qu’il avait du bon en lui ?

Patrick : Plus depuis que ce sale type est devenu le chouchou du prof de Physique-chimie.

Alain : C’est vrai, c’était ta place, avant !

Maxwell : Finalement, le seul qui l’aura accepté, c’est notre fumier de prof.

Alain : Ouais, et bah le fait qu’il soit apprécié par Dupont, je trouve que ça le rend encore plus détestable.

Maxwell : Ouais…
Et encore, vous avez pas fait de cauchemars avec lui, vous…

Alain : Le premier qui apparaît dans mon sommeil pour me faire chier je lui pète la gueule.

Patrick : Tu peux péter la gueule à des gens en rêve, mais c’est pas pareil, ça marche jamais.

Alain : Non, je lui pète la gueule en vrai.

Maxwell : Euh… En tout cas c’était drôlement réaliste… Il me fait un peu peur, moi. Et puis il a dit qu’il nous ferait payer… C’est pas bon.

Alain : Pfff. Lopette.

_________________
Créateur et auteur de cette bouse (David) Spider-man
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smerjf.1fr1.net
 
Episode 13 L'ennemi public n°1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CLOS] L'ennemi public n°1 - Partie 1 [Scénario]
» JEAN PATRICK CAPDEVIELLE
» Episode 259 HS
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi
» Episode 129 : Fairy Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SMERJF = Série Montrant un Etalage Représentatif de la Jeunesse Française :: SMERJF : EPISODES ET BONUS ECRITS :: Saison 1-
Sauter vers: